L’irrésistible ascension de la place financière de Londres depuis le milieu des années 1950

Résumé : Après le second conflit mondial, Londres perdit son statut de premier centre financier du monde au profit de New York, bien que le dollar n’eût pas encore acquis le statut de monnaie internationale et que son rang de première place financière s’appuyât essentiellement sur la puissance de l’économie américaine. Mais la City, qui restait leader sur de nombreux marchés financiers, qui conservait la première place dans le financement du négoce international et dont le réseau bancaire international restait le premier du monde, entendait conserver un rôle de première importance sur la scène internationale, en dépit des contraintes que lui imposait la politique gouvernementale, alors qu’elle avait de tout temps, sauf bien sûr pendant les deux conflits mondiaux, bénéficié d’une grande liberté d’action. C'est au cours des années 1960 et 1970 que la place financière de Londres parviendra à reconquérir le terrain perdu à l’international. Elle consolidera sa position dans les deux décennies suivantes, en opérant une seconde mutation, pour devenir un entre financier vraiment global au début du XXIe siècle. depuis cette date, elle caracole en tête des places financières, au coude à coude avec Wall Street.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-paris3.archives-ouvertes.fr/hal-01419010
Contributeur : Marie-Claude Esposito <>
Soumis le : dimanche 18 décembre 2016 - 09:54:29
Dernière modification le : mardi 28 mars 2017 - 18:36:35

Identifiants

  • HAL Id : hal-01419010, version 1

Collections

Citation

Marie-Claude Esposito. L’irrésistible ascension de la place financière de Londres depuis le milieu des années 1950 . Outre-Terre, L’Esprit du temps, 2016, L'AVENIR économique du MONDE, 46 (Économie et géopolitique. 1), pp.106-130. ⟨ http://www.lespritdutemps.com⟩. ⟨hal-01419010⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

107