L'ÉCRITURE DU FÉMININ ET LE MANQUE FONDAMENTAL

Résumé : Le Ravissement de Lol V. Stein, de Marguerite Duras, et A Paixão Segundo G.H., de Clarice Lispector, sont apparemment des romans très différents, mais ils nous permettent de réfléchir sur la question du féminin et plus précisément, sur l'écriture du féminin. Chaque récit est construit autour d'un événement majeur, un moment de basculement pour les personnages féminins. Pour Lol V. Stein, il s'agit du « rapt » de son fiancé par Anne-Marie Stretter, le soir du bal à T. Beach. Pour G.H., c'est la vision d'un cafard dans la chambre de bonne qui entraîne une véritable aventure existentialiste. Ces deux événements ont des conséquences dévastatrices pour les deux personnages. Leurs parcours se caractérisent par une perte ou une dissolution de l'identité, permettant voir que le féminin, dans ces romans, est associé à un manque fondamental. Mots-clés : Marguerite Duras. Clarice Lispector. Féminin. Écriture du féminin. Les romans de Clarice Lispector et de Marguerite Duras révèlent un profond intérêt pour l'univers féminin. Ils racontent généralement des histoires de femmes et les deux auteures ont créé toute une galerie de personnages féminins remarquables. Les écrivaines firent leur entrée dans le monde des lettres la même année, en 1943, avec Les Impudents et Perto do Coração Selvagem. Chacune se forgea très rapidement un style d'écriture unique, immédiatement reconnaissable. On dit souvent que leurs textes sont difficiles, novateurs, déroutants. En 1964, Marguerite Duras et Clarice Lispector ont publié deux de leurs romans les plus célèbres, Le Ravissement de Lol V. Stein et A Paixão Segundo G.H. Ces deux romans seront l'objet de notre étude. Des questions comme « Qu'est-ce qu'une femme ? » ou « Que veut une femme ? » sont fréquentes sous la plume ou dans la bouche des psychologues, des écrivains, des comiques, des hommes en général et aussi de quelques femmes. Nombreux sont les discours sur l'essence du 1 Paris 3 – Université Sorbonne Nouvelle – Département Études Ibériques et Latino-Américaines. Paris – France. 75231 –
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [9 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-univ-paris3.archives-ouvertes.fr/hal-01416042
Contributeur : Leonardo Alexander Do Carmo Silva <>
Soumis le : mardi 13 décembre 2016 - 22:44:30
Dernière modification le : mercredi 29 novembre 2017 - 16:45:24
Document(s) archivé(s) le : mardi 14 mars 2017 - 14:44:35

Fichier

1423-5361-1-PB.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Licence


Distributed under a Creative Commons Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification 4.0 International License

Identifiants

Collections

Citation

Leonardo Alexander Do Carmo Silva. L'ÉCRITURE DU FÉMININ ET LE MANQUE FONDAMENTAL. Revista do GEL (Grupo de Estudos Lingüísticos do Estado de São Paulo), GRUPO DE ESTUDOS LINGUÍSTICOS DO ESTADO DE SÃO PAULO, 2016, 13 (2), ⟨10.21165/gel.v13i2.1423⟩. ⟨hal-01416042⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

144

Téléchargements de fichiers

435