L’héritage littéraire de Giorgio Vasari au XVIIe siècle à Rome : Giovanni Baglione, Giovanni Battista Passeri et Giovanni Pietro Bellori

Résumé : Les Vite de’ più eccellenti architetti, pittori, et scultori italiani…, publiées à Florence en 1550 par G. Vasari, sont considérées comme la première véritable histoire de l’art, et Vasari comme le père de l’historiographie de l’art. Au XVIIe siècle, à Rome, deux artistes – G. Baglione et G. B. Passeri – et un homme de lettres – G. P. Bellori – rédigent à leur tour des recueils de Vies d’artistes. Cet ouvrage propose une approche de type narratologique : ces écrits sont analysés d’un point de vue littéraire, et non plus uniquement historiographique. La conception de l’histoire de l’art des trois auteurs est confrontée au modèle des Vite, afin de poser la question de l’héritage vasarien. Le genre de la biographie d’artiste établi par Giorgio Vasari dans les Vite de’ più eccellenti architetti, pittori, et scultori italiani… (1550) à l’épreuve de trois biographes romains du XVIIe siècle : évolution d’un genre, qui tend peu à peu vers une histoire des arts plutôt qu’une histoire des artistes.
Type de document :
Ouvrage (y compris édition critique et traduction)
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-paris3.archives-ouvertes.fr/hal-01407764
Contributeur : Ismène Cotensin <>
Soumis le : vendredi 2 décembre 2016 - 15:03:57
Dernière modification le : vendredi 24 mars 2017 - 09:43:58

Identifiants

  • HAL Id : hal-01407764, version 1

Collections

Citation

Ismène Cotensin. L’héritage littéraire de Giorgio Vasari au XVIIe siècle à Rome : Giovanni Baglione, Giovanni Battista Passeri et Giovanni Pietro Bellori. Chemins de tr@verses, 2012. ⟨hal-01407764⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

77