Les Vite de G. P. Bellori (1672) entre valorisation et dispersion du patrimoine vasarien

Résumé : Homme de lettres, spécialiste de numismatique antique et amateur d’art romain, Giovanni Pietro Bellori entretient un rapport ambigu avec Giorgio Vasari : s’il critique vertement le campanilisme toscan de son prédécesseur et propose un nouveau modèle historiographique et biographique, il n’en demeure pas moins tributaire, malgré lui, du paradigme mis en place par Vasari. Bellori refuse clairement l’héritage de ce dernier dans le paratexte des Vite, mais une étude approfondie de son recueil démontre une tension permanente entre cette prise de distance assumée et un ancrage – involontaire ? – dans le socle vasarien. Cette tension sera analysée à travers le prisme de la conception de l’histoire de l’art et du programme biographique établi par l’auteur romain
Type de document :
Communication dans un congrès
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-paris3.archives-ouvertes.fr/hal-01407647
Contributeur : Ismène Cotensin <>
Soumis le : mardi 13 décembre 2016 - 16:03:02
Dernière modification le : vendredi 24 mars 2017 - 09:43:58
Archivage à long terme le : mardi 14 mars 2017 - 12:02:44

Fichier

Article_RéceptionVasari.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01407647, version 1

Collections

Citation

Ismène Cotensin. Les Vite de G. P. Bellori (1672) entre valorisation et dispersion du patrimoine vasarien. La réception des Vite de Giorgio Vasari en Europe ( XVIe-XVIIIe siècles), Pascale Dubus; Corinne Lucas-Fiorato, Oct 2011, Paris, France. ⟨hal-01407647⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

44

Téléchargements de fichiers

464