Pablo García de Santa María et les âges du monde

Résumé : Les critiques se sont souvent interrogés sur les raisons expliquant que l'évêque de Burgos Pablo Garcia de Santa Maria, dans l'histoire universelle versifiée qu'il a rédigé pour le jeune roi Jean II de Castille, dont il avait en charge l'éducation, a distingué sept âges du monde et non six, comme c'est l'usage en général dans la tradition augustinienne. Certains auteurs anciens ont même mis cette particularité sur le compte de sa judéité. Cet article s'applique à démontrer que l'évêque, loin d'être isolé, s'inscrit dans une tradition parallèle à la tradition majoritaire, née du croisement de plusieurs conceptions de l'histoire du monde. L'une des conséquences de cette nouvelle étude est aussi de proposer une date de rédaction de l'ouvrage différente de celle qui est traditionnellement avancée.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-paris3.archives-ouvertes.fr/hal-01405333
Contributeur : Jean-Pierre Jardin <>
Soumis le : mardi 29 novembre 2016 - 17:34:25
Dernière modification le : vendredi 24 mars 2017 - 09:43:57

Identifiants

  • HAL Id : hal-01405333, version 1

Collections

Citation

Jean-Pierre Jardin. Pablo García de Santa María et les âges du monde. Les Langues néo-latines : revue de langues vivantes romanes, Société des Langues Néo-Latines, Association des Enseignants de Langues Vivantes Romanes, 2013, pp.25-36. ⟨hal-01405333⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

97