Bibliothèques et lecteurs dans l’Europe moderne (17e-18e s.)

Résumé : Le rapport entre bibliothèques et lecteurs est ici abordé du point de vue de l’histoire des bibliothèques et des différents usages du livre. Cet ouvrage cartographie d’abord le temps des créations de bibliothèques dans les aires germanique, française, italienne, espagnole et ibéro-américaine au cours d’un large XVIIe siècle. Dépassant une approche statique, on y interroge tout autant les circonstances de l’acquisition et de la circulation des livres réunis en collections, que celles de leur dissolution. En se resserrant sur la France, l’Italie et l’Allemagne au XVIIIe siècle, les bibliothèques sont ensuite considérées comme lieux d’élaboration de connaissances littéraires ou scientifiques, défiant la censure et assurant la rencontre entre le monde du texte et les imaginaires du lecteur. Lecture intensive ou extensive, à voix haute ou silencieuse, par extraction ou « marginalisation » dessinent des modalités d’accès aux savoirs mises en place au siècle des Lumières et restées en vigueur jusqu’à nos jours.
Type de document :
Direction d'ouvrage, Proceedings
France. 2016, 978-2-600-04703-6
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-paris3.archives-ouvertes.fr/hal-01392193
Contributeur : Christian Del Vento <>
Soumis le : vendredi 4 novembre 2016 - 10:44:53
Dernière modification le : vendredi 24 mars 2017 - 09:44:03

Identifiants

  • HAL Id : hal-01392193, version 1

Collections

Citation

Gilles Bertrand, Anne Cayuela, Christian Del Vento, Raphaële Mouren. Bibliothèques et lecteurs dans l’Europe moderne (17e-18e s.). France. 2016, 978-2-600-04703-6. <hal-01392193>

Partager

Métriques

Consultations de la notice

66