Dispositifs d'incrimination en Espagne XVIIIè-XXIè siècles : Des machines à textes et à images

Résumé : L’étude des dispositifs d’incrimination dans le temps long espagnol (XVIIIe-XXIe siècles) permet d’observer leurs métamorphoses et adaptations tout en faisant apparaître des constantes. Si le corps en constitue l’objet de prédilection lorsqu’il s’agit « de gérer, de gouverner, de contrôler et d’orienter [...] les comportements, les gestes et les pensées des hommes », selon la définition qu’en propose Agamben, les analyses diverses de la première partie qui lui sont consacrées mettent en lumière la continuité de notions comme la « décence » et la « virilité » ou l’émergence de l’autorité psychiatrique jusque dans le roman. La deuxième partie s’inscrivant dans la voie ouverte par Deleuze considère les « machines » textuelles et iconographiques élaborées en réponse à l’incrimination dans des domaines aussi différents que la tragédie néo-classique, les mémoires, la littérature populaire, le cinéma et le roman contemporain espagnols
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-paris3.archives-ouvertes.fr/hal-01386929
Contributeur : Marie-Linda Ortega Kuntscher <>
Soumis le : lundi 24 octobre 2016 - 19:56:58
Dernière modification le : vendredi 24 mars 2017 - 12:51:39

Identifiants

  • HAL Id : hal-01386929, version 1

Collections

Citation

Marie-Linda Ortega Kuntscher. Dispositifs d'incrimination en Espagne XVIIIè-XXIè siècles : Des machines à textes et à images. Marie-Linda Ortega. France. Presses Sorbonne Nouvelle, 2015, 978-2-87854-667-5. ⟨hal-01386929⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

105